• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Pas deux fois, la même erreur

Juste avant de me mettre en route pour rejoindre ma mère, j’ai constaté que je n’avais pas bien fermé un de mes volets. J’étais très contente de pouvoir partir quelques jours, mais je ne devais en aucun cas oublier de tout fermer dans ma maison. J’avais eu un gros dégât, il y a quelques années, car une fenêtre était mal fermée, et de l’eau de pluie était entrée dans ma chambre par cette ouverture. Cet oubli ne devait plus se reproduire, d’autant plus que les averses prévues pour la fin de semaine, seraient plus fortes que lors de cet incident. J’ai remis à sa place le battant. J’ai de nouveau fait le tour de la maison. Plus rien ne semblait être déplacé, je pouvais partir en toute tranquillité. J’avais téléchargé une application pour gérer à distance mon chauffage, je pouvais le déclencher avant que je rentre de mon voyage.

Ma mère avait été malade, une vilaine grippe, et elle avait craint de ne pas pouvoir venir avec moi. Je l’avais décidée lorsque j’étais venue chez elle, au retour de mon traitement pour un problème de varicosité. Ce séjour avait été préparé soigneusement, dans ses moindres détails, par moi-même. J’avais été très contente que ma mère veuille venir. J’avais loué un chalet au bord d’un lac. La nature généreuse de cette région m’avait toujours attirée. J’étais impatiente de partir. J’avais aussi opté pour des cours de voile et des promenades avec un guide. C’était merveilleux, cette perspective de départ. Quand j’ai su que je serais peut-être seule, j’ai été un peu déçue, je le reconnais. Ma déception s’est envolée lorsque ma mère m’a assuré qu’elle viendrait. Je devais passer chez elle pour que nous fassions la route toutes les deux. Quatre heures de conduite nous séparaient du lieu de notre location.

J’avais demandé à un garagiste de faire un contrôle de mon véhicule. Il m’avait assuré que tout était bon. Il avait même vérifié les filtres à pollen, celui pour l’air puis pour huile. Une vidange avait été effectuée, et même mes plaquettes de frein avaient été changées. Je pouvais partir en ayant l’assurance que tout fonctionnerait dans mon automobile. Mes pneus étaient neufs et leur pression avait été testée. Je n’avais pas beaucoup d’affaires à mettre dans mon coffre, j’avais laissé de la place pour que ma mère puisse mettre ses bagages. Elle a été contente de voir que ses deux valises rentraient sans difficulté.

 

The author:

author

Je suis une femme qui adore relever des défis, et nourrir ce blog, en est tout un ! Alors je vais tenter de ne pas vous gaver, mais bien de vous surprendre en saveur et arôme délicat. Je vous promets aucun sujet réchauffé, ni trop lourd, mais bien savoureux. Et oui, j’adore la nourriture en passant …