• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Jogging au canal Lachine

Jogging au canal Lachine - Clara Perez

Avant la naissance de ma fille, j'avais opté pour l'achat d'une poussette 3 roues, avec des suspensions et des pneumatiques gonflables, afin de pouvoir poursuivre mon jogging avec elle, tout en préservant bien sûr son confort et sa sécurité.

Depuis qu'elle est là, presque tous les matins, nous partons toutes les deux pendant 45 minutes pour notre promenade quotidienne, qui est devenue un moment privilégié.

La région est tellement parfaite pour la course à pied que nous varions nos parcours, parfois, nous empruntons le circuit Gilles Villeneuve. J'apprécie beaucoup cette boucle de quatre kilomètres, et en général, deux tours me suffisent, mais dans quelque temps, nous passerons à trois tours. D'autres fois, nous préférons aller au parc des îles de Boucherville, cet endroit est parfait, parce qu'on y est vraiment en pleine nature. Le fleuve, les grands arbres, les jeux d'ombre et de lumière avec les rayons du soleil, m'aident à trouver une certaine quiétude, et je suis certaine que ma fille aime cela tout autant que moi.

Mais ce matin, une amie qui devait s'absenter pour son traitement de botox Quebec, m'a appelée pour me dire qu'elle ne pourrait venir avec moi. J'ai alors décidé d'y aller seule pour courir le long du canal Lachine. J'aime ce tracé, parce que je peux partir du centre-ville de Montréal, ainsi, je ne suis pas obligée de prendre ma voiture. Et comme j'apprécie l'architecture, la traversée du quartier industriel, qui se transforme au fil des ans, en un quartier résidentiel où le design a toute sa place, est pour moi un enchantement à chaque fois.

Aujourd'hui, il fait beau, et Sophie dans sa poussette, profite du bercement régulier provoqué par mes foulées pour se laisser aller à une petite sieste matinale. Puisque je suis particulièrement en forme ce matin, je ferai un parcours de dix kilomètres environ. Donc à mi-chemin, je ferai demi-tour. Je croise souvent des coureurs qui m'ont doublée en début de parcours... Mais dans quelque temps, je serai de nouveau capable d'être aussi performante qu'eux, et de courir de nouveau les trente kilomètres.

Il est vrai que j'attends ce moment avec impatience, parce que mon objectif est de participer au Marathon de New-York l'année prochaine. Je dois impérativement rester rigoureuse dans mon entrainement, et motivée. Je crois que le simple fait de pouvoir m'entraîner en partageant ce moment avec ma fille est une motivation supplémentaire.

Mes pensées s'évadaient depuis plusieurs minutes vers ce marathon que je ferai, et ces instants de partage avec mon bébé, si bien que je n'avais pas vraiment réalisé que la poussette déviait de plus en plus. Instinctivement, je compensais à la force de ma main droite pour que la trajectoire reste bien droite. Mais en entamant cette courbe, je réalise que la force que je dois appliquer pour que la poussette prenne la direction que je souhaite ne m'apparaît pas normale. En m'arrêtant, je constate que l'un des pneus est certainement crevé, parce qu'il semble déjà très à plat.

Mon parcours ne sera finalement pas de dix kilomètres aujourd'hui. Mieux vaut rebrousser chemin. Je passe devant un magasin de pneus de vélo lorsque j'emprunte ce chemin. Je m'y arrêterai au retour pour m'informer du lieu où je vais pouvoir trouver une roue pour la poussette.

En faisant cet achat, il y a quelques mois, je ne pensais pas devoir penser aussi à changer les pneus !

 

The author:

author

Je suis une femme qui adore relever des défis, et nourrir ce blog, en est tout un ! Alors je vais tenter de ne pas vous gaver, mais bien de vous surprendre en saveur et arôme délicat. Je vous promets aucun sujet réchauffé, ni trop lourd, mais bien savoureux. Et oui, j’adore la nourriture en passant …