• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Faire la cuisine avec amour

Faire la cuisine avec amour - Clara Perez

Faire manger correctement mes enfants, a toujours été une gageure. Je les ai pourtant habitués depuis qu’ils sont petits, à manger de tout, des brocolis comme des patates douces, de la vinaigrette ou de la sauce nuoc mam. J’avais repris le travail et le temps me manquait pour concocter des petits plats pour mes deux fils. Comme je vis seule avec eux, il n’est pas toujours simple de m’organiser pour avoir un moment de tranquillité, qui me donnerait l’occasion de cuisiner. Je m’en remets à l’indéfectible plat de pâtes à la sauce tomate et aux boulettes de viande, à la pizza, faite maison, et aux en-cas faits de pain et de tout ce que je trouve dans mon réfrigérateur, de la salade au fromage. Une de mes amies, qui a un emploi infirmiere, m’a fait remarquer que je devrais faire une liste en début de mois de tous les plats que je comptais préparer. Il ne me resterait plus qu’à piocher dans mes réserves pour prendre les ingrédients nécessaires.

L’idée me paraissant bonne, j’essayais de la suivre. Le premier mois, je mis sur mon agenda électronique toutes les recettes que je voulais faire. Il était inévitable que je prévoie quelques plats de tagliatelles, mais je voulais diversifier notre alimentation. Lorsque j’allai faire mes courses, je me munis de ma liste sur laquelle j’avais écrit ce que j’avais à acheter. Je n’ai pas pu m’empêcher de prendre quelques petites choses en plus, des olives notamment, mais aussi des fruits de saison, que je souhaitais transformer en compote ou en confiture. Avec des sacs pleins mon coffre, j’estimais que je pourrais faire la cuisine tout le mois. Mais c’était un premier test, je ne savais pas encore comment je m’organiserai exactement.

La première semaine, je me félicitais d’avoir tant d’ingrédients à portée de main. Je me tins à mon organisation. J’arrivais, à la fin de la deuxième semaine, à avoir encore assez pour tenir quelque temps, mais combien ? Je constatais que mes enfants avaient plus mangé que d’habitude, mais je savais qu’ils s’étaient nourris de produits sains, principalement des fruits et des légumes. Mon budget pour la nourriture semblait être à peu près le même qu’avant, mais je me rendis compte que nous arrivions à réutiliser les restes des repas. Un de mes fils se mit à faire un peu de cuisine et il nous épata avec une délicieuse recette de son invention. J’avais trouvé l’organisation parfaite.

 

The author:

author

Je suis une femme qui adore relever des défis, et nourrir ce blog, en est tout un ! Alors je vais tenter de ne pas vous gaver, mais bien de vous surprendre en saveur et arôme délicat. Je vous promets aucun sujet réchauffé, ni trop lourd, mais bien savoureux. Et oui, j’adore la nourriture en passant …