• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Débuts satisfaisants en patisserie

Débuts satisfaisants en patisserie - Clara Perez

Cécile avait acheté un gâteau, pour le dessert, et j’en ai repris deux fois, tant il était délicieux. J’ai tant aimé cette recette, que j’ai tenté de la reproduire. Je n’avais le moule adéquat, j’ai donc dû en commander un sur Internet. Par la même occasion, j’ai fait quelques recherches pour trouver un bon planificateur financier Québec. Quelques jours après ma commande, j’ai reçu un message sur ma boîte électronique pour me prévenir de l’expédition de mon colis. J’étais impatient de le recevoir. Mon conjoint fut étonné que je sois si intéressée par la pâtisserie. Jusqu’à ce moment, je n’avais jamais essayé de réaliser un gâteau aussi compliqué. Habituellement, je mélange la farine, les trois œufs et le sucre dans les proportions indiquées sur mon livre de cuisine, mais je ne me lance pas dans la fonte du chocolat au bain-marie, ou encore, dans la confection d’une Génoise.

Mon premier essai ne fut pas aussi réussi que je l’avais souhaité. Le goût de la pâtisserie était agréable, mais sa présentation n’était pas assez soignée. J’ai regardé des tutoriels pour me perfectionner. Ce fut un mois entier de découvertes culinaires qui commencèrent. Mes progrès étaient lents mais constants et mes proches me donnaient leurs avis sur mes réalisations. J’étais si contente de moi que j’ai pris en photo tout ce que je tentais. J’ai mis en ligne, sur ma page de réseau social, ces clichés. Des commentaires sympathiques, des encouragements, des remarques intéressantes n’ont pas tardé à affluer. Comme cadeau, pour mon anniversaire, ma sœur m’a offert un livre de cuisine très spécial.

Elle connaissait ma nouvelle passion et elle avait cherché un présent en rapport avec elle. Cet ouvrage est très intéressant, car j’appris des astuces de grands pâtissiers, et même l’histoire de certains gâteaux. De plus, des mélanges audacieux étaient proposés. Par exemple, je n’aurais jamais songé à associer la praline avec la framboise, alors que ces deux saveurs se marient harmonieusement. Ajouter quelques morceaux de mangue en présentation, avec un moelleux au chocolat aux épices douces, ce fut une découverte dont je ne me lasse pas. La levure chimique, qui donne un goût spécial à certaines préparations, je la remplace, actuellement, par des œufs battus en neige. Ma plus grande réussite reste le sabayon aux fruits rouges. De plus, à présent, je commence aussi à maîtriser la technique pour recouvrir de glaçage un fondant. Mes enfants sont vraiment très contents mes progrès.

 

The author:

author

Je suis une femme qui adore relever des défis, et nourrir ce blog, en est tout un ! Alors je vais tenter de ne pas vous gaver, mais bien de vous surprendre en saveur et arôme délicat. Je vous promets aucun sujet réchauffé, ni trop lourd, mais bien savoureux. Et oui, j’adore la nourriture en passant …